CDI

Ergothérapeute en EHPAD à 30% (H/F)

Publié il y a 2 semaines par EHPAD RESIDENCE CATHERINE DE COURTOUX
72340 LA CHARTRE SUR LE LOIR
Clôture des candidatures : 7 avril 2024
Je postule

Je crée mon compte

Je souhaite que mon CV soit visible pour les recruteurs afin qu'ils puissent me contacter directement

Description du poste

Intégralement restructuré en 2017, l’établissement accueille 99 résidents et dispose d’une Unité pour Personnes Âgées Désorientées de 14 lits. Plus de 60 professionnels travaillent en son sein, dans des domaines aussi différents que le soin, l hôtellerie, la restauration, l’administration…

L’ergothérapeute en Ehpad intervient auprès des résidents pour promouvoir leur participation dans les activités de la vie quotidienne et améliorer leurs capacités à la fois motrices et cognitives. Il stimule les facultés restantes de la personne âgée dans toutes les activités nécessaires au bien-être (soins et hygiène personnelle, mobilité, participation à des activités sociales ou de loisirs, etc.).

L’ergothérapeute agit à plusieurs niveaux et à diverses étapes dans la prise en charge des résidents.

– Évaluation des facultés et besoins du nouveau résident : l’ergothérapeute est sollicité dès l’accueil de la personne âgée en maison de retraite. En collaboration avec le médecin coordonnateur, il effectue une évaluation de ses capacités physiques et cognitives, et ainsi de ses besoins. Ce bilan d’autonomie permet de faire ressortir les problèmes rencontrés par le nouveau résident dans certaines activités spécifiques (toilette, habillage, repas ). L’ergothérapeute analyse les troubles de chaque nouveau résident afin d’évaluer la rééducation, la mise en place d’une aide technique et d’un aménagement spécifique.

– Accompagnement et conseil à l’équipe soignante : l’ergothérapeute en Ehpad conseille l’équipe soignante et l’aide à adapter l’environnement pour une meilleure mobilité et une autonomie renforcée du résident : aménagement de la chambre et adaptation du mobilier, aides aux déplacements : ajustement du fauteuil roulant, formation aux techniques d’utilisation du matériel de mobilité, amélioration de la posture : conseils pratiques au personnel soignant et au résident, positionnement dans le lit, notamment avec des coussins et un matériel ergonomique

– Maintien de l’autonomie et réhabilitation : l’autonomie du résident est la priorité de l’ergothérapeute en Ehpad. Il intervient donc à la fois pour renforcer et stimuler les facultés de la personne âgée, mais aussi pour améliorer sa récupération motrice après un événement de type hospitalisation, accident ou chute.

Les interventions de l’ergothérapeute comprennent les actions suivantes :

– enseigner la mobilité fonctionnelle au résident : utilisation du matériel de mobilité, réapprentissage des transferts du lit au fauteuil ou au siège de douche, pour une réalisation autonome des tâches d’hygiène et de soins personnels, entraînement à une utilisation sécurisée du fauteuil roulant en fonction des capacités cognitives et motrices du résident ;
– mettre en place de techniques de compensation pour les activités de la vie quotidienne : renforcer l’utilisation du toucher pour compenser les troubles de la vision, etc.
– restaurer ou améliorer les capacités du résident dans les activités instrumentales de la vie quotidienne, comme l’utilisation du téléphone et du système d’appel d’urgence des aides-soignants ;
– aider les résidents malvoyants en leur apprenant à maximiser l’utilisation de leurs capacités visuelles restantes et en préconisant un aménagement spécifique de la chambre et des lieux de vie communs (meilleur éclairage, utilisation d’étiquettes colorées pour identifier les objets, utilisation du contraste : murs peints en clair et prises de courant de couleur foncée ) ;
– apprendre aux résidents et au personnel soignant des techniques pour améliorer le positionnement, afin de réduire l’utilisation du matériel de contention et prévenir les escarres ;
– travailler en collaboration avec les autres professionnels de la rééducation – ostéopathe et kinésithérapeute – pour implémenter des actions de réadaptation ou de prévention des chutes et accidents, grâce à des méthodes de réactivation et à des ateliers d’activité physique ;
apprentissage de stratégies pour sécuriser les déplacements et activités du résident.

Expérience demandée

Débutant accepté
Il y a 2 semaines
Clôture des candidatures : 7 avril 2024
Je postule

Je crée mon compte

Je souhaite que mon CV soit visible pour les recruteurs afin qu'ils puissent me contacter directement